Changer de métier : du bilan de compétence à la reconversion

Près de la moitié des actifs (48%) formulent le souhait de suivre une formation pour mieux s’adapter à l’évolution de leurs métiers. C’est ce qu’a révélé le Baromètre 2021 de la formation et de l’emploi de Centre Inffo. On apprend également que pour 88 % d’entre eux, la formation revêt une grande importance, dans la mesure où elle leur permet de conserver leur employabilité, tandis que pour 49 % une reconversion professionnelle est envisagée. La crise sanitaire a exalté ce besoin de trouver un sens au travail. C’est ainsi que les demandes de bilan de compétences ont fortement augmenté. 

Qu’est-ce qu’une reconversion professionnelle ?

Vous souhaitez réaliser un bilan de compétences en vue de vous reconvertir sur le plan professionnel ? Sachez que vous n’êtes pas seul à vouloir faire ce changement. En effet, la crise sanitaire a poussé de nombreux actifs à se former et à entamer un processus de reconversion professionnelle. La décision de changer de métier intervient, le souvent, à des moments charnières, ou comme réaction à un besoin de changement. La perte d’emploi constitue également l’une des principales raisons qui justifie le recours à une reconversion professionnelle. Les confinements, ainsi que le télétravail ont ainsi été l’occasion pour de nombreux professionnels de réfléchir à leur situation et à tirer au clair leurs attentes et aspirations.

Aujourd’hui, le fait de changer d’activité s’est banalisé, et est même bien vu, car il ouvre la voie vers de nouvelles expériences et de nouvelles possibilités professionnelles. Cela offre, notamment, à de nombreuses personnes, l’opportunité de s’orienter vers un métier ou un domaine qui les passionne et qui leur tient à cœur. Une aubaine notamment pour les personnes qui aspirent à créer leur propre entreprise. Parfois, il est même possible d’opérer une reconversion professionnelle au sein même de l’entreprise. 

Par ailleurs, cette démarche est souvent sollicitée par des personnes qui souhaitent renouer avec la nature et qui décident, ainsi, de quitter la ville pour s’installer dans des régions plus verdoyantes, loin du stress et du vacarme des grands groupements urbains. Cette tendance s’est, d’ailleurs, accélérée à cause de la crise de Covid-19. Cloîtrés dans de petits appartements pendant les confinements successifs, de plus en plus de Français décident d’acquérir des logements avec extérieurs. C’est le cas surtout des salariés qui peuvent travailler à 100 % en télétravail.

Quelle que soit la raison qui vous incite à opérer une reconversion professionnelle, il est important de réaliser un bilan de compétences avant de prendre votre décision. Découvrez pourquoi !

Les conditions pour effectuer un bilan de compétences  

Les professionnels de l’orientation ont constaté une augmentation remarquable des demandes de bilan de compétences, dès le premier confinement. Les personnes actives en quête de reconversion, ainsi que les demandeurs d’emploi, ont eu largement le temps d’étudier et mûrir leur projet. Aucune législation n’oblige les personnes actives à réaliser leur bilan de compétences. Cela dit, ce dispositif présente de nombreux avantages, autant pour les employés que pour l’entreprise.

Régi par l’article L6313-10 du Code du travail, le bilan de compétences est une démarche payante qui permet aux salariés de bénéficier de l’expertise et de l’accompagnement d’un centre spécialisé pour analyser leurs compétences professionnelles et personnelles, mais aussi leurs capacités et leurs aspirations. L’objectif étant de mettre sur pied un projet d’avenir (reconversion, formation professionnelle, etc.).Pour financer la réalisation de leur bilan de compétences, les salariés peuvent recourir au compte personnel de formation (CPF). Par ailleurs, les employeurs peuvent, en vertu de “la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel”, proposer à leurs salariés d’utiliser ce dispositif, dans le cadre du conseil en évolution professionnelle (CEP). Le bilan de compétences aboutit à la rédaction d’un projet professionnel et d’un plan d’action, remis au salarié sous forme d’un document de synthèse, qui revêt un caractère confidentiel.

Le concept de consolidation d’équipe, ou team building, est apparu aux États-Unis à la fin des années 1920 et s’est popularisé dans les années 1980. En France, il a vu sa cote de popularité augmenter ces dernières années. Le team building consiste en des activités proposées aux collaborateurs en dehors du cadre professionnel, visant à consolider la cohésion d’équipe et assainir les relations sociales au travail. Véritable atout pour l’activité de l’entreprise, le team building présente de nombreux avantages, dont notamment l’amélioration de l’environnement et du bien-être au travail. Les détails.

Pourquoi organiser un team building ?

Pour une entreprise, l’efficacité de l’équipe est une question vitale, car la pérennité de l’entreprise en dépend. Même si l’entreprise dispose des outils de gestion les plus sophistiqués, la cohésion de l’équipe reste une condition absolument fondamentale pour la réussite de tout projet. Le fait d’organiser un team building original à Montpellier constitue une réponse appropriée à ce défi. 

En effet, cette solution a prouvé son efficacité, puisque la majorité des DRH considèrent que les activités de team building sont fédératrices et permettent de renforcer les liens sociaux et professionnels entre les collaborateurs d’une part et entre eux et leurs managers d’autre part. Le team building a le pouvoir d’assainir et d’améliorer le climat de travail, ainsi que le bien-être des collaborateurs. 

L’amélioration des capacités de communication au sein de l’équipe figure parmi les principaux objectifs de cette approche. Et pour cause, une communication bien établie est synonyme d’efficacité et permet notamment d’éviter les conflits qui peuvent être dus à des malentendus ou à une mauvaise transmission des informations.

Impliquer les salariés dans des activités de team building leur offre l’opportunité d’éveiller leur sens créatif, ainsi que leur capacité à prendre l’initiative. En effet, la participation à ces activités est source d’épanouissement et de sa satisfaction. Les salariés seront, ainsi, plus disposés à imaginer de nouvelles solutions plus pratiques et à prendre part à la conception et la mise en place de procédures et de mécanismes destinés à améliorer la qualité et l’efficacité du travail d’équipe.

D’ailleurs, une plus grande implication de la part des salariés dans les tâches quotidiennes leur procure un sentiment d’utilité et développe chez eux l’estime de soi et la confiance. Cela constitue également le meilleur remède contre les conflits, la démotivation, la frustration, les arrêts maladies, ou encore le turn-over.

activités team building

Quelles activités privilégier ?

L’intérêt des activités de team building réside dans le fait qu’elles permettent d’atteindre des objectifs tels que le renforcement de la cohésion entre les salariés tout en partageant des moments de convivialité et de détente. Les collaborateurs ne se sentent pas obligés de revoir leurs préjugés et autres fausses idées. Ils le font spontanément, dans le cadre d’échanges d’expériences et d’opinions avec leurs collègues et leurs supérieurs hiérarchiques. Et ce, dans un environnement où des notions telles que les niveaux de responsabilité et la subordination n’ont pas lieu d’être.

Chasse au trésor, activités nautiques, escape game, atelier de poterie ou de peinture, animations de réalité virtuelle, trek expedition… Les activités de team building doivent impérativement être choisies en fonction des buts escomptés. 

Votre objectif consiste-t-il à renforcer l’esprit d’équipe et améliorer le bien-être et la productivité de vos salariés ? Souhaiteriez-vous plutôt mettre l’accent sur le sentiment d’appartenance ? Vous envisagez plutôt améliorer votre marque employeur et prévenir le turn-over ? Votre équipe a besoin de sortir de la routine du travail pour gagner en motivation et en implication ? Les raisons qui justifient le recours au team building sont aussi nombreuses que variées.

Toutes les entreprises peuvent faire appel aux agences spécialisées, et ce, quels que soient leur taille ou leurs secteurs d’activité. Un expert en la matière est mieux placé pour vous proposer des activités adaptées à vos besoins et votre budget. Grâce à ses compétences et sa maîtrise du sujet, il saura vous accompagner et vous offrir un service personnalisé.

Team building : améliorer le bien-être et la productivité des salariés
Comment créer une fiche de paie en ligne ?

Encore appelée bulletin de salaire, la fiche de paie est un document que l’employeur a l’obligation de fournir au salarié et qui est encadré par le Code du travail. Il s’agit d’un document justificatif d’emploi que le salarié d’une entreprise peut conserver sans limitation de durée. La fiche de paie est un document obligatoire qui comporte un certain nombre d’informations. Pour faciliter la tâche aux employeurs, il leur est accordé la possibilité de la créer en quelques minutes, en ligne. Nous vous invitons à découvrir comment créer une fiche de paie en ligne.

Recourir à un site de création de fiches de paie en ligne

Le moyen le plus rapide pour créer vos fiches de paie en ligne est de faire recours à des sites de création de fiches de paie en ligne. Il en existe plusieurs et vous pourrez avoir l’embarras du choix. La méthode la plus simple pour vous assurer du sérieux du site est de vérifier les droits de création de fiches de paie du site.

En effet, pour que les fiches soient valides, elles doivent être réalisées sur un site légal, disposant des droits de création. Assurez-vous de l’efficacité et de la rapidité des services du site en consultant les avis et commentaires des utilisateurs. Vous avez le choix entre plusieurs sites professionnels. Toutefois, vous pouvez aussi recourir à Karotpay pour la conception de vos fiches de paie par une équipe d’experts en quelques minutes.

Créer un compte sur le site et remplir le formulaire de création

Pour bénéficier des services de création du site internet, vous devez tout d’abord créer un compte sur le site, si vous n’êtes pas encore client. Par contre, si vous êtes déjà client, vous n’avez qu’à vous connecter à votre compte et démarrer la création de votre fiche. Notons que la conception est payante. Il est donc indispensable de vérifier les tarifs et de vous assurer qu’ils vous conviennent avant de vous inscrire sur le site.

Une fois que vous êtes connectés à votre compte, vous pouvez démarrer la création de la fiche. En effet, la fiche de paie ou bulletin de salaire doit comporter un certain nombre d’informations obligatoires et d’autres, facultatives. Certains renseignements concernant l’employeur, l’employé et la convention collective doivent figurer sur la fiche. Les informations relatives à l’employeur sont entre autres : le nom et l’adresse de son siège, l’adresse de l’établissement où l’employé travaille, le numéro des cotisations, le numéro SIREN et le code APE de l’entreprise.

Concernant le salarié, vous devez remplir les cases concernant son nom, son prénom, sa fonction ou son emploi au sein de l’entreprise, sa position dans le classement relatif aux salaires. Les informations doivent aussi être ajustées à chaque périodicité de salaire. Cela dit, la période à laquelle se rapporte la fiche doit y figurer, les heures de travail, les taux applicables, etc.

Pour finir, la fiche de paie doit préciser l’intitulé de la convention collective en vigueur ou les références du Code du travail sur la durée des congés et le délai de préavis en cas de rupture de contrat.

Visualiser et valider la fiche de paie

Une fois le formulaire de la fiche rempli, vérifiez si toutes les informations sont correctes, visualisez la fiche puis validez. Ensuite, payez la fiche et imprimez-la si nécessaire. La fiche sera immédiatement disponible sur votre compte. Toute la procédure ne vous prendra que quelques minutes, alors créez vos fiches en ligne.

Qu’est-ce que l’externalisation des ressources humaines ?

L’externalisation des Ressources Humaines consiste à confier certaines fonctions de la Gestion des Ressources Humaines à une structure spécialisée. C’est une technique à laquelle plusieurs entreprises font recours dans le but de devenir plus compétitives. Voici un article qui s’intéresse au sujet et vous propose de découvrir de long en large l’externalisation des ressources humaines.

READ MORE

La génération Z est la nouvelle génération qui intégrera peu à peu le marché d’emploi. Cette génération silencieuse, numérique, communicative, collaborative, et créative a des attentes différentes de celles de ses prédécesseurs. Pour les recruter, il faudra user de quelques stratagèmes. Voici quelques conseils pour pouvoir les recruter.

READ MORE
Comment recruter la génération Z ?
Embauche pour la diversité : 6 raisons pour lesquelles les baby-boomers sont parfaits pour les affaires.

Lorsque vous entendez ” embaucher pour la diversité “, vous pensez probablement aux efforts déployés pour embaucher plus d’employées ou de membres de groupes minoritaires sous-représentés.

Une autre façon importante de diversifier votre équipe, cependant, est l’âge. Beaucoup ont récemment dépassé la génération X comme la plus grande génération de travailleurs. Selon le Pew Research Center, les millénaires et la génération X occupent environ 34 % de la main-d’œuvre. READ MORE

Une question qui nous est souvent posée ici à Ambition, par ceux qui occupent des postes d’assistant, de cadre supérieur et de cadre intermédiaire, est la suivante :
“Comment vous positionnez-vous le mieux pour progresser rapidement ?”

J’ai pensé que le meilleur endroit pour trouver ces réponses serait de discuter avec des personnes qui ont progressé dans leur carrière et de partager leurs meilleurs conseils. READ MORE

Faire progresser votre carrière de BD/Marketing jusqu’à la Direction Générale et au-delà.